Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Charles a pensé à juste titre qu’Antoine Sméraldi, méritait une page sur note site.

 

      Tony nous a quittés !

 

Ces quelques photos ci-jointes pour résumer le parcours de notre ami Tony, nous l’avons connu à l’école où il est très présent dans les anecdotes de notre enfance, sur la photo ci-dessous à l’école Jean Jaurès 1951 il est le quatrième en haut en partant de la gauche. 

Tony 1

Ecole Jean Jaurés 1951

  Quelques années plus tard, on le retrouve au rugby où passionné par le jeu, il y use les crampons sur les stades et ensuite ses cordes vocales à encourager l’équipe des « Bleus et Blancs » où sa voix Tony-truante résonne encore dans nos oreilles. 

Tony 2

RCS  1963-1964

Cette passion du ballon ovale et du RCS ne le quittera jamais avec des moments de bonheur intense comme en 1982 lorsque le RCS devient champion de France à Pézenas  en battant Pamiers et s’empare du bouclier de Brennus. Il n’a jamais cessé de suivre et soutenir sans faille les « Bleus et Blancs » et  même d’animer le club des supporters de Sorgues tout en suivant  d’autres équipes, comme le montrent les photos auprès de Michalac, ou bien de F.Pelous lors de la finale de la coupe d’Europe.

tony 3Tony 4 

 Des souvenirs plus récents surgissent sur des photos dont la fameuse finale Sorgues- Lannemezan en 2004 où il est présent avec son fils Philippe qui après avoir joué au rugby s’est lancé dans l’arbitrage et son  ami de longue date Jean-Paul  Blandiniéres chez qui Il allait tous les ans passer des vacances dans le village de Trémoulet. Avec son copain ils en profitaient pour aller sur le stade de Pamiers voir des matchs de rugby où on le surnommait  « Salut Gary » car c’était sa façon de dire bonjour aux autres supporters.

Tony 5tony 6 

Tout ceci pour dire quelle passion il vouait à ce ballon ovale et au nom de tous les copains de la « Classe Elargie » on lui rend l’hommage qu’il mérite en lui dédiant cette  page sur notre site.

Tony

 

C’est par un beau matin d’été ensoleillé

Qu’Antoine, plein de bleu et blanc s’en est allé.

Il ne reverra plus son stade adoré,

Où sa voix Tony-truante s’est essoufflée.

 

Dans cet espace vert qui était son empire,

Il suivait pour le meilleur et pour le pire,

Cette équipe que le passé a vu fleurir

Et que le temps n’a pas oublié de meurtrir.

 

Pour lui, le terrain n’a jamais cessé de verdir,

Car le ballon ovale, il venait applaudir.

Tout au long de ces saisons qui rythmaient sa vie,

Son ardeur dans le temps ne s’est point refroidie.

 

Hantées du souvenir de son omniprésence,

Les tribunes de Sorgues pleurent son absence.

Que s’estompent, applaudissements et clameurs,

Car les Dieux  du stade lui font la haie d’honneur !

 

 

                                                                                         F.Quino

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la classe46elargie
  • : les photos de nos rencontres
  • Contact

Recherche

Pages

Liens