Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Sur le blog, les photos sont automatiquement réduites; pour celles et ceux qui veulent avoir une meilleure résolution, il suffit d'aller sur la page  Diaporamas et photos de nos rencontres en suivant bien la procédure qui vous permet d'avoir le plein écran après les avoir retrouvés dans l'album Picasa à la rubrique: Le Réveil Sorguais Fanfare

rsf 1rsf 2rsf 6rsf 8rsf 9rsf 10rsf 18rsf 12rsf 26rsf 27

Le Réveil Sorguais Fanfare

M. Marius Gabriel Imbert est né en 1893 à Cheval- Blanc et entre en 1910 à la fanfare de Cavaillon, en jouant du cornet à piston.
Puis en 1934, avec sa femme, ils viennent habiter à Sorgues ou il prend  de suite la direction du Réveil qui change de dénomination le 3 février 1936 pour devenir Le Réveil Sorguais Fanfare. Le président est Marius Bressy et le chef Marius Gabiel Imbert .
En 1945 le Maire de Sorgues Léon Canonge décide avec son conseil municipal la création d’une école de musique gratuite dont M. Marius Imbert donnera le succès et la renommée que l’on connaît.
Nous avons croisé son chemin au Cours Complémentaire en 1957 où il fut notre professeur de musique  pendant cette période. D’ une extrême gentillesse avec ses élèves, il communique cet amour de son art à certains d’entre nous qui participèrent à son école de musique et par la suite au Réveil Sorguais Fanfare.
Il nous semblait que les années n’avaient pas de prise sur lui, lors de son décès et en hommage, M. Trinquier président départemental résuma : Homme de devoir, bon, généreux, dont l’éternelle jeunesse doit servir d’exemple et dont le nom est gravé dans l’immortalité de la musique à Sorgues, puis M. Dijon adjoint au Maire, d’ajouter :Tout ce qui souffle et qui a soufflé dans un instrument à Sorgues à été formé par M. Imbert pionnier au service de la musique populaire à Sorgues, il s’est éteint à l’âge de 96 ans laissant derrière lui une trace musicale indélébile.

F.Quino


 

Le Réveil Sorguais Fanfare

 

Si j’entends parfois au détour d’une fête

Une Fanfare sonner Tambours et Trompettes,

Des souvenirs viennent rendre mon cœur joyeux

Car le Réveil Sorguais apparait à mes yeux.

 

Ouvrant la marche, les percussions et clairons,

Puis cette Harmonie qui suivait au diapason,

Pantalon bleu, chemise blanche et casquette

Elle avait cette allure de dame coquette.

 

Des fêtes de villages aux retraites aux flambeaux,

Partout sa musique résonnait à nouveau

Et par elle, vibraient des visages radieux,

Que les feux de Bengale éclairaient dans ces lieux.

 

Partie dans la pénombre et la solitude,

Un jour cette belle Fanfare s’est perdue.

Il nous reste d’elle des visages connus,

De bons moments de joie et de plénitude.

 

Accrochés à nos souvenirs avec le temps,

Nous entendons du fond de ces photos jaunies,

Monter cette musique que nous aimions tant,

Et son âme vient bercer  nos cœurs rajeunis.

 

Ecoutant le passé, j’entends Mr Imbert

Créateur et Maître dans tout cet univers,

Jouer sans cesse avec ce don venu du ciel,

Jusqu’au grand soir de ce long sommeil éternel !

                                                                                                                                                                                 F.Quino



Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la classe46elargie
  • : les photos de nos rencontres
  • Contact

Recherche

Pages

Liens