Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Avant

Souvenirs anecdotes et devinettes 2013............de notre époque

Le mérite de la création de cette page revient à notre ami Michel Sanvicente qui en a eu l'idée. J'ai enlevé le texte qui était en début de page afin de permettre aux lectrices et lecteurs d'accéder plus rapidement aux devinettes!

 

Devinette de Marie-France Leon Delprete du 27/12/13 :

Qui sui-je ?

Après ma fermeture dans les années 56/57 Les 7 familles qui s’y trouvaient (qui saura nous les nommer ?), y vivaient presque en communauté.

Rien ne manquait à leurs enfants et leurs copains : Rail, Chariot, entrepôt, c’était un peu  leur « Parc Disney » puisqu’ils y jouaient  jeudi et vacances entières et nul besoin de ticket d’entrée.

De cet endroit d’un passé après guerre  naissait entre autres un produit révolutionnaire pour les mères. Son avenue, son canal, et « une race de chien » lui donnèrent son nom, mais aujourd’hui sa fabrication ne se fait plus que dans des tours d’atomisation.

Qui se souvient de cet endroit sinon nos vieux s’ils ne sont pas aux cieux,  ou encore les riverains qui en longeaient le chemin.

 

Caruso aurait pu vous le chanter ?.........non, mais il aurait pu vous le raconter, car il y avait travaillé.

Réponse de la devinette:   C'est l' usine du Griffon.

 

Devinette de Michel Sanvicente du 17/12/13 :

Mot composé de deux noms, je trône sur un monument sorguaisdepuis 1854. L'un des noms aurait pu être "CALCERNIER", mais il en fut autrement. Quel est ce mot composé et quel est cet édifice ? 

Réponse de la devinette: C'est la gare de Sorgues-Chateauneuf du Pâpe.

 

Poème-devinette de Quino du 7/12/13 :
Je suis une  plante qui était cultivée en Provence jusqu'au début du sciècle dernier, mes extraits ont fait couler le sang des soldats!
 
Réponse de la devinette: C'est la garance.
 

La Maudite !

  

Ecoutez les plaintes.

Sur ces tombes éteintes

Et le sol était jonché

Car j’ai tué…

 

Ecoutez les douleurs

Voyez ces couleurs

J’ai causé des malheurs

Je suis en pleurs…

 

Ecoutez le passé

Celui ou j’ai fauté

Ces batailles sinistres

Je suis triste…

 

Ecoutez ces vies parties

Ces jeunesses enfouies

On m’a cultivé

J’ai assassiné…

 

J’ai vécu en Provence

J’ai connu la Durance

Des champs sans suite

Je suis maudite !

 

Fr.Quino

 

Devinette de Michel Sanvicente du 1/12/13 :
Depuis la fin des année 30, Le musée du Louvre possède une oeuvre Sorguaise.

D'où vient-elle et qu'elle est-elle?

Indice:

Indice..."le nom de la maison porte le nom d'une reine". 

Réponse de la devinette:

Ce sont les fresques de la maison de Jeanne.

 

Devinette de Michel Sanvicente du 28/11/13 :

J'ai habité au 519 de la route d'orange et l'on m'a surnommé le "colosse".

Qui suis-je?

Réponse de la devinette:

L'énigme "LE COLOSSE" a aussi été trouvé par Charles....Réponse:....PAUL PONS, Champion du monde de lutte. Une plaque commémorative est visible sur la façade de la maison.

Devinette de Michel Sanvicente du 19/11/13 :
 
Nos mères ont connues la révolution "machine à laver le linge". Mais auparavant le linge pouvait être lavé dans les lavoirs municipaux....haut lieu des papotages...

Au fait combien étaient-ils et en quel emplacement? Qu'est devenu le dernier et où se trouve-t-il encore?

Bonne recherche.
 
Réponse de la devinette:
Suite à une reunion de travail...de retraités, sur le marché de Sorgues, l'énigme a été trouvée par Charles Valenti, Robert Deymier et Sicard...Bravo à tous.
Les 5 lavoir sont situés : 1-au Pontillac en bordure de l'ancienne nationnale, 2-derrière la poissonnerie Cottet, 3-rue des Remparts, 4-avenus Floret,quartier de la Peyrarde et 5-en face les anciens établissements Ligi sur la placette, départ des rues Cavalerie et rue Ducret.
 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente: 

 Quelles  sont les trois premières habitations de Sorgues qui ont été équipées d'un  poste de télévision ? Et à quelle date ?
 
 J'avais 10 ans donc c'était en 1954 (classe CM2 de M.Marcus)  et les heureux propriétaires étaient :
 
                   - Café du 20ème Siècle où j'ai vu pour la première fois la télé
                   - Magasin de vêtements Bernard sur la place de la mairie
                   - M.Mme Poncharra, agence bancaire située sur l'avenue Gentilly
 
Cordialement  Michel Sanvicente
 

Devinette-souvenir d’Alain Sicard :

Savez-vous à quand remonte la création des trois cinémas que nous avons connu à Sorgues ?

Les cinémas à sorgues par ordre de création      

le cinéma Tivoli, le plus ancien de Sorgues, il fit suite a un bal en plein air,  propriété des frères GENNEVET il ouvrit ses portes le 31 OCTOBRE 1913, l’affiche inaugurale annonçait un film de COWBOY. Les films avaient un accompagnement musical donné par un orchestre.

 2) le cinéma Moderne a vu le jour au cours de 1921, son créateur  Agricol BONNEAUD avait transforme les écuries du café moderne en salle de spectacles le jeudi il y avait une séance pour les enfants le samedi soir et le dimanche des films muets tout public. Plus tard, il fut rénové et il prit le nom de Provence, à cette époque, nous avions une dizaine d'années.         

3) le cinéma Lux il se situe rue Auguste BEDOIN dans la partie qui rejoint la R N 7 derrière la maison propriétaire du bâtiment ou  monsieur  BOUDON exerçait le commerce de graines en gros,   dans ce bâtiment  il fut aménagé après la seconde guerre mondiale, dans un premier temps une salle de bal, ensuite réaménagé en cinéma LUX.      

 Amicalement   Alain Sicard

 

 

Devinette de M.Sanvicente du 5/11/12:

 Militaire en Allemagne, c'était un samedi 4 juillet 1964 par un beau samedi après midi, j'écoutais Europe 1 au bord de la piscine municipale de Sarrelouis quand j'entendis parler de Sorgues.

 Au fait qu'elle était cette information ?

 Essayer de trouver sans l'aide d'internet.

 Bien amicalement à tous les lecteurs.

 Michel Sanvivente

Réponse de la devinette:

Trois réponses exactes concernant  juillet 1964.

C'est l'explosion de la Poudrerie  de Sorgues qui fut la cause de cette annonce sur les ondes radios de l'époque.

 

Poème-devinette d'André Corréard du 5/11/12:

Pour éventuellement ouvrir la page "libre expression" voici un poème devinette contemporain trés facile puisque livré avec la réponse !

 

                                 Qui est-il?

 

      De Racines Ibériques                                                     

      Devenues Ailes Gauloises      

      Mais enfin quel Servant-est-ce?       

      Lorsque qu’à l’ombre de sa treille                           

      Il se transforme en  barde                                        

      Et ainsi depuis la Traille                                                         

      Se muer aussi  en Chantre                                        

      Enfin webmestre accompli                                     

      Désormais la toile subi                                               

      Et pour sur nous bien veiller                                       

      S’est autocanonisé

 

       Quina pas lu Quino ?

       Lisez le numéro !

Amicalement Corré(ard)zien !

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente du 19/11/13:

 Nos mères ont connues la révolution "machine à laver le linge". Mais auparavant le linge pouvait être lavé dans les lavoirs municipaux....haut lieu des papotages...


Au fait combien étaient-ils et en quel emplacement? Qu'est devenu le dernier et où se trouve-t-il encore?

Bonne recherche.

Michel Sanvicente
 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente:

 Il existait sur  façade du café de l'industrie (coté gauche) un panneau d'information sur lequel était inscrit à la craie les résultats de nos sportifs sorguais.

Le mercredi 1er juin 1960 vers 17h, le propriétaire  du café inscrivait le nom d'un sorguais qui venait d'accomplir un exploit dans une compétition nationale.
Qui était-il, quelle compétition et dans quelle ville ?
 
On fait travailler les neurones.
 
Réponse la semaine prochaine.
 
Nota:
Suite à la difficulté de celle-ci, l'inventeur de la devinette vous donne un peu plus d'infos: Orange-Gap..... sportez-vous bien..soufflez,pédalez, respirez!

Réponse de la devinette:

Passé cycliste professionel , Antoine Abate a participé au tour du Dauphiné Libéré en 1960. Lors de la 2ème étape Orange-Gap. Il s'est échappé avec 7 autres coureurs dont Milesi, puis comme à son habitude a terminé seul à Gap. C'était un mercredi 1er juin 1960. Finalement il a terminé 6ème au classement général, course gagnée par Dotto devant Mastrotto et Thielin.

 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente:

Philatéliste, pêcheur occasionnel, j'ai été aussi joueur de rugby et spéléologue sauveteur secouriste.

 Je suis connu de tous les Sorguais, qui suis-je ?......

 

Autre indice : il habitait route d'Entraigues.
 
Nouvel indice....dites "33".

Réponse de la devinette:

 

C'est le Dr Dubut, trés apprécié des Sorguais, et la salle d'attente était si remplie, qu' un restaurant dans sa cour aurait fait fortune!

 

Devinette de la semaine de F.Quino du 25/11/12:

Il toise les Sorguais de haut et a l'esprit chauvin.

Qui est-il ?......

 

Nota:

Suite à la difficulté de celle-ci, voici plus d'infos: ce n'est pas un humain, mais sa "voix" porte loin, afin de mieux rassembler les gens, surtout le Dimanche matin!

Réponse de la devinette:

C'est le clocher de l'eglise. 

 

Une devinette Quinopiné:

Habituellement, je coule des jours paisibles à Sorgues, mais parfois, je déborde d’activité et je me dis, Où vais-je!

qui suis-je ?

Indice: une petite soeur vient me rejoindre dans Sorgues et on part retrouver le grand frére, pour poursuivre notre promenade.

 

Réponse de la devinette:

" Où vais-je", dit l'Ouvéze!

 

 

 

Une devinette de Quino du 1/12/12:

J’ai toujours habité Sorgues, j’aime le bleu et ma présence est appréciée des habitants !

Qui suis-je ?

 

Indice: on informait ma venue par une déformation numérique de "Vain

dieu"   

 

Réponse de la devinette:

C'est la gendarmerie!

 

Une énigme de Michel Sanvicente du 7/12/12:
 
Au début des années 60, un nouveau sport mécanique est arrivé en France.
Une compétition a eu lieu sur la place de la mairie.
Quel était ce sport et quel était le chef de file local ?
indice : il était le roi de la queue de poisson....ça va de soi pour ce sport....mais....
 
A vos souvenirs...Prêt...Partez...Le chrono est enclenché.
 
Dernier indice pour trouver le nom du président-pilote du club de kart sorguais et roi de la queue de poisson.
 
" Cigarette ou bout de cigarette".... (ne pas prononcer le "e" du mot trouvé).

Réponse de la devinette:

C'est Clop

 

 

Enigme de Michel Sanvicente du 24/12/12:
 
J'habitais dans la rue des Célestins et plus précisément au n° 29 impasse des Célestins. J'étais connu de tous les sorguais et j'étais le roi de la baguette....Qui suis-je (phonétiquement même nom qu'un poisson de méditerranée) et quel était mon métier ? ".

Réponse de la devinette:

C'est Mr Gobbi le crieur de Sorgues, le roi de la baguette, qui roulait du tambour avant son annonce!

 

Mr Gobbi

 

 Une devinette de Quino du 27/01/13:

Je ne suis plus trés jeune et vouté, avec souvent les pieds dans l'eau, mais je supporte, car les Sorguais ont encore besoin de moi!

Je suis une icône pour Sorgues, je ne suis pas un humain... qui suis-je ?

Réponse de la devinette:

C'est le pont de l'Ouvéze!

 

Une énigme de Michel Sanvicente du 6/02/13

En complément de la fête votive du mois d'août, existaient les fêtes du pont de l'Ouvèze et de la Gare. Cette dernière avait lieu en juin. En 1958, un événement exceptionnel a eu lieu durant la fête de la gare et plus précisément le lundi 9 juin1958 vers 21h.
Quel était cet évènement? " 

Réponse de la devinette:

C'est la bagarre violente qui a opposé les travailleurs algériens de la voie ferrée aux Sorguais soutenus par les forains !

 

Une énigme de Michel Sanvicente du 19/03/13

Adepte de Buffalo, j'ai résidé à Sorgues et ai connu la reconnaissances de mes pairs durant le XXème siecle.

Tous les écoliers sorguais ont joué devant le portail de ma maison.

 Qui suis-je?

Indice: auteur de l'Arlésienne et de Guernica, je suis mort en 1973 à l'age de 91 ans. 

 

Réponse de la devinette:

C'est notre célèbre Pablo Picasso !

 

Une énigme de André Corréard du 26/05/13

 

Jadis la vie était sur l'une, aujourd’hui elle est dans l'autre ,

et bien que les ans les éloignent, un même patronyme les relie  

lequel ?

 

Heureux ceux qui les suivent , sinon plus dur sera le passé !

Qui sont-elles?

 

 

Source:    "  Evangile locale" chapitres 12.22.23 

 

Réponse de la devinette:

 

 Jadis la vie était sur l'une,                                                                               la colline

aujourd’hui elle est dans l'autre ,                                                                  l'Ecole   

  

et bien que les ans les éloignent.un même patronyme les relie 

  

lequel?                                                                                                                Mourre de Sève

 

      

Heureux ceux qui les suivent , sinon plus dur sera le passé !

Qui sont-elles ?                                           Les Etudes Sorguaises  

Source" évangile locale"                                                                                 

 

  chapitres 12.22.23                                                                                        12ème,22ème et 23ème éditions

 

 

 

 

Une énigme de Charles Valenti du 2/06/13

 

 

Qui sont ces 3 personnes et à quel événement participaient ils fin des années 50 ?

 

Avant

 

 

 Réponse de la devinette:

 

Ferrari le garde, Max Valenti et Gueîte le placier lors du marché aux cerises de l'époque.

Une énigme de Jacques Delanie du 6/06/13

 

 Mon nom aurait chanté sous vos fenêtres.

 Gardienne des biens des plus éloignés (és)

 Ma forteresse était ma rue.

 

 Qui suis-je  ?

 

Un indice:

Une Sorguaise du début du siècle passé..(parfois on l'appelait "Mémé")

 

Réponse de la devinette:

Mme Rosignol ( dite Mémé)

 (chanson de Luis Mariano viens chanter sous ma fenêtre )

Elle gardait nos vélos et mobylettes dans son petit garage et trottoir .( gardienne de nos biens lors des séances de cinéma ou jours de fêtes)

Au début de la rue des remparts

 ( ma forteresse était ma rue )

 

 

Une énigme d'André Corréard du 15/06/13


 

S.L.C

Une énigme:

Avec deux R,il vous faisait rouler

Avec deux R, il vous faisait naviguer

Premiers indices: bois, feu, fer, monnaie

Nouveaux indices: artisanat, mythologie, astronomie

 

Réponse de la devinette:

 

Avec deux  R, il vous faisait rouler   :

 C'est  le charron, artisan utilisant le bois le fer l'eau et le feu pour fabriquer des roues

Avec  un    R, il vous faisait naviguer:

 C'est Charon, le passeur de la mythologie qui pour une pièce faisait  franchir  dans sa barque en bois les eaux du  Styx, aux mortels contre une pièce de monnaie.

 

.C'est aussi un satellite de Pluton 

 

 

Une énigme de Charles Valenti du 7/07/13

 
 

Malin le Souvenir d’Antan !

 

C’est malin un souvenir d’antan, ça se cache pendant de nombreuses années et pour un petit rien, un mot, une photo etc.…il bondit de sa boîte comme un petit diable, et nous saute dessus.

C’est un mal élevé, il nous coupe la parole après avoir bondi, afin de nous conter son histoire, enfin sa version, celle qu’il a retenue, et qu’il adore parmi toutes celles de sa panoplie.

Parfois, il est sournois et vient nous poursuivre jusque dans nos rêves, où il déforme tout à sa guise pour faire son petit montage, et s’en va, nous laissant plein de doutes au petit matin.

C’est un coquin, sa passion est de remonter jusqu’à notre enfance là où il nous sait le plus sensible et nous entraine dans ce passé, afin de nous taquiner au plus profond de nous même.

Avec lui, nous voilà replongé dans les aventures vécues, nous ne pouvons lui échapper, ni nous en débarrasser, et il nous poursuit sans relâche à la moindre occasion et parfois même il appelle ses collègues à la rescousse.

Il sait mettre en scène les personnages indispensables de l’époque, pour nous faire revivre ces moments inoubliables, en nous emmenant dans son monde si particulier, parfois à la limite du rêve et de la réalité.

Dés qu’il sent en nous un brin de nostalgie sur ces temps lointains de notre enfance, il nous aspire dans son tourbillon, afin de mieux engloutir cette carapace d’adulte qui nous entoure, et  laisser apparaître l’enfant qui s’y cache.

 Alors là, il est heureux d’avoir rempli sa mission !

F.Quino

 

 

 

Le mérite de la création de cette page revient à notre ami Michel Sanvicente qui en a eu l'idée, à tout seigneur, tout honneur et il commence donc le premier!

 

 

Les Anciens

  

Ils sont partis en errance

Dans nos souvenirs d’enfance

Tous ces visages si lointains

Que nous ont laissé nos anciens

 

Leurs âmes pensives trainent

Au détour d’un songe confus

Et que le matin égrène

De ses images saugrenues

 

Au jour, ces souvenirs s’enfuient

Comme des moutons galopants

Que suivent nos rêves d’enfants

Laissant nos anciens dans l’oubli

 

On entend l’écho de leurs voix

Emplie de leurs rires de joie

Par Michel qui leur donne vie

Lors de ses énigmes qu’on suit !

 

                                                                                                                                               Fr.Quino

 

 

Devinette de Michel Sanvicente du 19/11/13 :
 
Nos mères ont connues la révolution "machine à laver le linge". Mais auparavant le linge pouvait être lavé dans les lavoirs municipaux....haut lieu des papotages...

Au fait combien étaient-ils et en quel emplacement? Qu'est devenu le dernier et où se trouve-t-il encore?

Bonne recherche.

 
 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente: 

 Quelles  sont les trois premières habitations de Sorgues qui ont été équipées d'un  poste de télévision ? Et à quelle date ?
 
 J'avais 10 ans donc c'était en 1954 (classe CM2 de M.Marcus)  et les heureux propriétaires étaient :
 
                   - Café du 20ème Siècle où j'ai vu pour la première fois la télé
                   - Magasin de vêtements Bernard sur la place de la mairie
                   - M.Mme Poncharra, agence bancaire située sur l'avenue Gentilly
 
Cordialement  Michel Sanvicente
 

Devinette-souvenir d’Alain Sicard :

Savez-vous à quand remonte la création des trois cinémas que nous avons connu à Sorgues ?

Les cinémas à sorgues par ordre de création      

le cinéma Tivoli, le plus ancien de Sorgues, il fit suite a un bal en plein air,  propriété des frères GENNEVET il ouvrit ses portes le 31 OCTOBRE 1913, l’affiche inaugurale annonçait un film de COWBOY. Les films avaient un accompagnement musical donné par un orchestre.

 2) le cinéma Moderne a vu le jour au cours de 1921, son créateur  Agricol BONNEAUD avait transforme les écuries du café moderne en salle de spectacles le jeudi il y avait une séance pour les enfants le samedi soir et le dimanche des films muets tout public. Plus tard, il fut rénové et il prit le nom de Provence, à cette époque, nous avions une dizaine d'années.         

3) le cinéma Lux il se situe rue Auguste BEDOIN dans la partie qui rejoint la R N 7 derrière la maison propriétaire du bâtiment ou  monsieur  BOUDON exerçait le commerce de graines en gros,   dans ce bâtiment  il fut aménagé après la seconde guerre mondiale, dans un premier temps une salle de bal, ensuite réaménagé en cinéma LUX.      

 Amicalement   Alain Sicard

 

 

Devinette de M.Sanvicente du 5/11/12:

 Militaire en Allemagne, c'était un samedi 4 juillet 1964 par un beau samedi après midi, j'écoutais Europe 1 au bord de la piscine municipale de Sarrelouis quand j'entendis parler de Sorgues.

 Au fait qu'elle était cette information ?

 Essayer de trouver sans l'aide d'internet.

 Bien amicalement à tous les lecteurs.

 Michel Sanvivente

Réponse de la devinette:

Trois réponses exactes concernant  juillet 1964.

C'est l'explosion de la Poudrerie  de Sorgues qui fut la cause de cette annonce sur les ondes radios de l'époque.

 

Poème-devinette d'André Corréard du 5/11/12:

Pour éventuellement ouvrir la page "libre expression" voici un poème devinette contemporain trés facile puisque livré avec la réponse !

 

                                 Qui est-il?

 

      De Racines Ibériques                                                     

      Devenues Ailes Gauloises      

      Mais enfin quel Servant-est-ce?       

      Lorsque qu’à l’ombre de sa treille                           

      Il se transforme en  barde                                        

      Et ainsi depuis la Traille                                                         

      Se muer aussi  en Chantre                                        

      Enfin webmestre accompli                                     

      Désormais la toile subi                                               

      Et pour sur nous bien veiller                                       

      S’est autocanonisé

 

       Quina pas lu Quino ?

       Lisez le numéro !

Amicalement Corré(ard)zien !

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente du 19/11/13:

 Nos mères ont connues la révolution "machine à laver le linge". Mais auparavant le linge pouvait être lavé dans les lavoirs municipaux....haut lieu des papotages...


Au fait combien étaient-ils et en quel emplacement? Qu'est devenu le dernier et où se trouve-t-il encore?

Bonne recherche.

Michel Sanvicente
 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente:

 Il existait sur  façade du café de l'industrie (coté gauche) un panneau d'information sur lequel était inscrit à la craie les résultats de nos sportifs sorguais.

Le mercredi 1er juin 1960 vers 17h, le propriétaire  du café inscrivait le nom d'un sorguais qui venait d'accomplir un exploit dans une compétition nationale.
Qui était-il, quelle compétition et dans quelle ville ?
 
On fait travailler les neurones.
 
Réponse la semaine prochaine.
 
Nota:
Suite à la difficulté de celle-ci, l'inventeur de la devinette vous donne un peu plus d'infos: Orange-Gap..... sportez-vous bien..soufflez,pédalez, respirez!

Réponse de la devinette:

Passé cycliste professionel , Antoine Abate a participé au tour du Dauphiné Libéré en 1960. Lors de la 2ème étape Orange-Gap. Il s'est échappé avec 7 autres coureurs dont Milesi, puis comme à son habitude a terminé seul à Gap. C'était un mercredi 1er juin 1960. Finalement il a terminé 6ème au classement général, course gagnée par Dotto devant Mastrotto et Thielin.

 

Devinette de la semaine de Michel Sanvicente:

Philatéliste, pêcheur occasionnel, j'ai été aussi joueur de rugby et spéléologue sauveteur secouriste.

 Je suis connu de tous les Sorguais, qui suis-je ?......

 

Autre indice : il habitait route d'Entraigues.
 
Nouvel indice....dites "33".

Réponse de la devinette:

 

C'est le Dr Dubut, trés apprécié des Sorguais, et la salle d'attente était si remplie, qu' un restaurant dans sa cour aurait fait fortune!

 

Devinette de la semaine de F.Quino du 25/11/12:

Il toise les Sorguais de haut et a l'esprit chauvin.

Qui est-il ?......

 

Nota:

Suite à la difficulté de celle-ci, voici plus d'infos: ce n'est pas un humain, mais sa "voix" porte loin, afin de mieux rassembler les gens, surtout le Dimanche matin!

Réponse de la devinette:

C'est le clocher de l'eglise. 

 

Une devinette Quinopiné:

Habituellement, je coule des jours paisibles à Sorgues, mais parfois, je déborde d’activité et je me dis, Où vais-je!

qui suis-je ?

Indice: une petite soeur vient me rejoindre dans Sorgues et on part retrouver le grand frére, pour poursuivre notre promenade.

 

Réponse de la devinette:

" Où vais-je", dit l'Ouvéze!

 

 

 

Une devinette de Quino du 1/12/12:

J’ai toujours habité Sorgues, j’aime le bleu et ma présence est appréciée des habitants !

Qui suis-je ?

 

Indice: on informait ma venue par une déformation numérique de "Vain

dieu"   

 

 

Souvenirs anecdotes et devinettes 2013............de notre époque

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la classe46elargie
  • : les photos de nos rencontres
  • Contact

Recherche

Pages

Liens