Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Conseil de révision

conseil révision 46         

  Photo de la classe 46                 

 

002 A Conseil de révision 1963

Photo de la classe 45

Sur le blog, les photos sont automatiquement réduites; pour ceux qui veulent avoir une meilleure résolution, il suffit d'aller sur la page  Diaporamas et photos de nos rencontres en suivant bien la procédure qui vous permet d'avoir le plein écran et ainsi de se retrouver au milieu des copains dans l'album Picasa : Les Conscrits 

 

Un brin d'histoire sur les conscrits


 

Conscription : inscription, sur les rôles de l'armée, des jeunes gens atteignant l'âge légal pour le service militaire

 

Même si ce terme n'apparaît pour la première fois dans un texte juridique que dans la loi Jourdan-Delbel du 5 septembre 1798 (19 Fructidor An VI), le principe de la conscription a existé dans le système de défense de la France depuis une époque très ancienne.

En effet, les obligations de service militaire, antérieures à la Révolution française, ont atteint les jeunes gens sous des formes multiples pendant des siècles, de manière successive et parfois complémentaire: le service du ban et de l'arrière ban pendant le moyen âge, les milices bourgeoises à partir du XIIème siècle, les milices garde-côtes dans les paroisses maritimes, les milices provinciales près des frontières terrestres. Ces obligations n'avaient pas de caractère universel, elles étaient le plus souvent temporaires et locales, et ne concernaient pas toutes les catégories sociales. Mais elles pouvaient intervenir en temps de paix comme en temps de guerre et entraînaient des périodes d'instruction.

L'instauration par Louvois de la milice royale à la fin du XVIIème siècle a préfiguré le système qui sera en vigueur de la Restauration jusqu'en 1815. Son organisation, fondée sur le tirage au sort d'un certain nombre d'appelés, a nécessité un recensement régulier des jeunes gens, la mise en place d'une véritable instruction militaire et s'est accompagnée des premières inégalités, liées notamment aux multiples exemptions à caractère élitiste ou professionnel ou, plus tard, à l'injuste système des remplaçants. Le caractère profondément inégalitaire du système, son peu d'efficacité sur le plan de la valeur militaire et de la durée du service, qui a pu atteindre jusqu'à sept ans en période de guerre, expliquent que de nombreux cachiers de doléances pour les Etats Généraux de 1789 aient exigé la supression des milices.

L'idée de conscription est déjà suggérée par les philisophes du XVIIIème siècle, comme Montesquieu, Diderot, Rousseau. La conscription moderne a été imaginée à partir de la Révolution française comme le mode de recrutement le plus adapté à la sécurité et à la défense du pays. L'un des apports de la Convention consiste en la promotion d'un système mixte alliant l'engagement volontaire des jeunes gens, en nombre qui se révélera malheureusement insuffisant par rapport aux besoins des armées, et la conscription, c'est à dire l'inscription sur une liste commune de toute une classe d'âge.

Extrait du Ministére de la Défense, Secrétariat Général pour l'Administration
 

 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la classe46elargie
  • : les photos de nos rencontres
  • Contact

Recherche

Pages

Liens